Auteur : Gaël

« J’ai testé le service de réclamation BlocTel »

  |   Télécoms   |   24 commentaires

Gaël, notre collègue du marketing, nous rapporte son expérience en tant que particulier.

« Réveillé à 7h du matin par du démarchage téléphonique le 15 Juillet dernier ! Mon téléphone a sonné par trois fois en une heure… De quoi l’avoir mauvaise en ce jour du pont de la fête nationale pour la majorité des français.

Et moi qui me croyais protégé par le saint patron des téléharcelés, BlocTel. Je faisais partie des inscrits de la première heure à cette liste d’opposition au démarchage téléphonique. Alors pour me rassurer, j’ai voulu tester leur service jusqu’au bout…  »

Signaler un appel illicite : le parcours du combattant

Une fois inscrit sur sa liste, BlocTel propose un service de dépôt de réclamation pour signaler tout démarchage téléphonique abusif.

Cela tombe bien, je dispose de toutes les informations pour remplir correctement le formulaire en ligne : le numéro de l’appelant n’était pas dissimulé. Une recherche sur Google l’associe bien à un centre d’appels marocain, filiale bien identifiée d’un célèbre opérateur téléphonique français.

La saisie du formulaire de réclamation s’annonce longue et fastidieuse, comme l’était le formulaire d’inscription à BlocTel avec ses exigences de mot de passe fantaisistes. Je réponds aux questions qui valident les conditions du dépôt de plainte (pas de relations contractuelles préexistantes, pas de sondage etc.). Puis j’entre la date et l’heure de l’appel, ainsi que le nom de la société importune. C’est au moment de la validation du formulaire que ça se gâte…

Impossible de valider l’action d’envoyer mon formulaire. Un message en rouge m’indique que la date est invalide. Pourtant, c’est un champ préformaté, il n’y a qu’à cliquer sur le calendrier. Après de nombreux essais et des recherches sur les forums, je finis par trouver la solution : il faut indiquer une date au format MM/JJ/AAAA au lieu de JJ/MM/AAAA. Il s’agit bien d’un bug puisqu’il faut saisir manuellement la date à l’envers, la laisser disparaître automatiquement du champ une fois saisie pour que le bouton Envoyer fonctionne.

Début Août, le bug semble corrigé, mais d’après les commentaires sur les forums, ce bug a duré plusieurs semaines. Étonnant pour un problème qui se règle en quelques minutes pour un développeur aguerri. Pour le coup, c’est à l’utilisateur d’être aguerri pour ne pas se laisser découragé par ce bug.

Une réponse pour le moins surprenante

Quelques jours plus tard, je reçois par email la réponse-type de BlocTel (ci-dessous).

BlocTel Dépôt de Réclamation

Je dis réponse-type car c’est bien sûr une réponse automatisée, mais elle s’avère surtout identique en tout point aux réponses que d’autres particuliers ont pu recevoir et qui témoignent de leur déception dans les forums.

Aucune action ne semble suivie d’effet avec BlocTel qui se réfugie derrière des phrases vagues et passe-partout : « ces informations seront utiles à la surveillance des actions abusives de prospection téléphonique sur votre département ». De quelle façon ? C’est l’opacité la plus totale.

BlocTel : le grand trou noir

Ce qui surprend surtout, c’est la disparition totale des informations entrées. Aucune donnée personnalisée que j’ai saisie n’est reprise dans l’email. Même constat dans l’historique des plaintes de mon compte : il y figure juste un numéro de plainte sans aucune précision sur le nom ou le téléphone de la société incriminée. Bref plus aucune trace de ma saisie, le vide total, le trou noir.

Puis le silence : il n’existe aucune possibilité de répondre par email (expédié en no reply) ni par téléphone car le Service Relation Consommateur « ne donne aucune information sur le suivi des réclamations ». Votre seul recours : faire appel à Élise Lucet pour réaliser un Cash Investigation ?

BlocTel : un épouvantail pour personne 

Est-ce un dû à un effet psychologique, face à l’ampleur de l’attente puis de la déception chez les français ? En tout cas sur les réseaux sociaux, de nombreux  particuliers se plaignent d’être davantage harcelés sur leur mobile depuis qu’ils l’ont inscrit sur Bloctel. Un sentiment étrange alors même que nos données personnelles déposées sur BlocTel sont protégées par un mot de passe hyper complexe sensé protéger même les plus grands secrets militaires !

Avec BlocTel, administré par 4 entreprises spécialistes du télémarketing, les centres d’appels semblent avoir encore de beaux jours devant eux.

Professionnel de la téléphonie, vous souhaitez être conseillé au sujet de BlocTel par notre spécialiste des centres d’appels ? 

Contactez-nous, nous avons des solutions.


À lire la semaine prochaine sur notre blog

BlocTel vu par les centres d’appels et tous ceux qui se battent pour avoir le « droit » de dépenser des milliers d’euros pour expurger leurs listes sans trouver de réponses à leurs questions ! Nous ferons le point sur les limites de BlocTel. »

Lire la suite
Téléphone bakélite orange

Comment se préparer à la fin du réseau téléphonique fixe que l’on connaissait ?

  |   Télécoms   |   0 commentaire

Orange (France Telecom) vient de confirmer la fermeture de son réseau Téléphonique Commuté (RTC), les services de téléphonie analogique et Numéris encore utilisés par 70% des entreprises. C’est la fin du plus vieux système téléphonique de France : les combinés directement branchés sur la prise téléphonique murale en T et accès Numéris n’auront bientôt plus de tonalité.

Alliance Telecom fait le point sur la mort annoncée d’une technologie obsolète, une évolution majeure que les professionnels doivent anticiper rapidement afin d’en profiter au mieux tant d’un point de vue technologique que tarifaire.

Quelles conséquences pour les entreprises ?

Dès fin 2018, il n’y aura plus de commercialisation de lignes téléphoniques analogiques ou Numéris. Pour bénéficier d’une ligne fixe de substitution, il faudra désormais passer en téléphonie sur IP, autrement dit souscrire à une offre VoIP (voix sur IP).

En effet depuis l’avènement du protocole IP en 2005, le RTC n’est plus le seul réseau pour la téléphonie fixe. La VOIP, désormais mature, est en mesure de supplanter les appels en téléphonie classique.

Le protocole SIP est devenu le standard de la VoIP. Ayant anticipé ce changement, Alliance Telecom fait figure de précurseur. Martelant depuis plusieurs années que la téléphonie sur IP SIP est l’avenir des télécoms, Alliance Telecom propose des solutions « Full IP SIP » économiques et fiables à ses clients.

Pourquoi anticiper cette mutation ?

Anticiper ce passage est une question de bon sens : dès lors qu’il faut passer à la technologique sur IP, pourquoi garder un matériel analogique ou Numeris et se priver d’économies dès maintenant ?

À ce jour, une entreprise qui doit moderniser son installation téléphonique a tout intérêt à s’équiper en FULL IP, que ce soit côté Opérateur (Trunk SIP) ou côté matériel (postes et standards IP SIP). Les avantages sont nombreux :
– Le jour où Orange supprimera les accès Numéris, cela évitera à l’entreprise de devoir s’équiper en urgence et payer des licences associées.
– Le choix d’implémenter une solution native en SIP et libre de toute licence lui permettra à tout moment d’étendre son nombre de lignes simultanées ou de postes IP sans frais supplémentaires.
– Avec le FULL IP, l’entreprise profite d’un son HD plus riche en graves et en aigus.
– Et surtout les abonnements Numéris coûtent cher : 19€ la ligne contre 3 à 4€ le Trunk SIP. Les économies se font aussi sur les consommations téléphoniques, de 30 à 40 % moins chères en VoIP.

Profitez de notre expertise et de notre indépendance pour vous accompagner dans votre passage à la VoIP

Chaque année, Alliance Telecom conseille et accompagne des centaines d’entreprises dans le changement de leur parc téléphonique en leur faisant profiter d’une longueur d’avance. Alliance Telecom a été parmi les premiers opérateurs à installer des IPBX full IP libres de toute licence et des solutions Centrex IP hébergées. Grâce à ces standards téléphoniques évolutifs et compatibles SIP, les entreprises en Numeris profitent dorénavant d’une mise à jour gratuite en IP.

De nombreuses entreprises sont déjà passées à la VoIP SIP avec Alliance Telecom, que ce soit en région (Office du Tourisme de Montpellier, Mairie du Grau du Roi,
Diadom, BioUV) ou en national (Sarenza, AlloPneu, PrivateSportShop…).

Vous êtes en Numeris ? Pas de panique !

Photo femme Fin du RTC

Pour les entreprises qui souhaitent pour le moment rester en Numeris ou conserver leur fax, ALLIANCE TELECOM installe depuis plusieurs années des standards téléphoniques hybrides qui adaptent leur technologie sans passer par des boîtiers ou licences onéreuses. ALLIANCE TELECOM est l’un des seuls opérateurs à ne pas utiliser de boîtiers adaptateurs (passerelles IP) et à proposer à ses clients des IPBX FULL IP compatibles Numéris, libres et évolutifs.

Contactez-nous pour une transition vers le FULL IP en totale transparence le moment venu.

Lire la suite
RAPPEL IMMÉDIAT
close slider

Un conseiller vous rappelle du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Société*

Nom*

Prénom*

Email

Téléphone*